Aller au contenu principal

Journée Internationale des Droits des Femmes


PLAY International ENGAGÉE pour les droits des Femmes!

Depuis ses projets pionniers développés dans des contextes d’urgence au début des années 2000 jusqu’au projet Ejo dont 32.000 filles âgées de 8 à 15 ans seront bénéficiaires, PLAY International s’engage en faveur de l’émancipation des femmes et de l’égalité filles-garçons dans le monde. Source d’éducation, de renforcement des compétences psycho-sociales et d’inclusion sociale, le jeu socio-sportif promu par l'ONG peut être un puissant vecteur d’autonomisation pour les femmes. 


Lors de sa conférence "L’Innovation Sociale, Sport et Mixité" le 16 Décembre dernier, Cécile Ottogalli - Maîtresse de conférences et spécialiste chercheuse sur le thème de l’égalité dans et par les activités physiques et sportives- résume en quelques mots un des problèmes au cœur de notre société : « Les jeunes filles et femmes sont victimes d’aprioris sur le fait qu’elles n’aimeraient pas les pratiques sportives, qu’elles n’auraient pas les capacités pour y performer. C’est faux, c’est faux et c’est faux ! Elles sont investies dans les pratiques sportives depuis la fin du 19ème siècle. Elles disposent de toutes les ressources physiques et intellectuelles pour performer dans toutes activités et pratiques sportives ! ». Cette perspective est largement partagée par PLAY International qui s’engage à combattre les constructions genrées formées entre 7 et 12 ans qui ont souvent tendance à évoluer vers une séparation effective des filles et des garçons, notamment en raison de la non-mixité d'une grande majorité de pratiques sportives. Pour lutter contre ce phénomène de cloisonnement, l'association développe depuis plusieurs années des projets afin de favoriser la mixité à travers la pratique sportive ayant pour objectif de contribuer à l’égalité fille garçons. 

 

Zoom sur quelques projets marquants de l’action de PLAY en faveur des femmes d’hier, d’aujourd’hui et de demain. 

 

Hier

Projet Jardin des femmes - Afghanistan 2005 – 2006 

 

Le projet « Jardin de Femmes » porté par PLAY en 2005 et 2006 en Afghanistan est un bel exemple du type d’initiatives développées par l’ONG au cours de sa première décennie. Quelques années seulement après la chute des talibans, beaucoup de familles à Kaboul ne permettent pas aux filles d’aller au collège, voire de sortir de leur maison. 90% des femmes sont analphabètes et très peu ont accès à des activités facilitant leur épanouissement et leur émancipation. Dans ce contexte, l’initiative de PLAY International consiste à faciliter l’accès au sport des femmes et filles de Kaboul et de développer des activités favorisant le bien-être et l’éducation sur des thématiques telles que l’hygiène et la santé. À travers la mise en œuvre de ce projet, pour le bénéfice de plus de 1000 filles et femmes, l’ONG a structuré le programme de tel sorte qu’un groupe de femmes puisse mener le projet de façon autonome dans le nouveau centre sportif. 
 

activité Afghanistan

 

 

Aujourd'hui

Projet Ejo - 2019 - 2022

 

Au Burundi, au Kosovo, au Sénégal et au Libéria, l’association poursuit cet engagement auprès des jeunes pour combattre les stéréotypes de genre qui favorisent la séparation effective entre filles et garçons à l’adolescence à travers le projet Ejo. Ce programme sera déployé jusqu'en 2022 et, dans le cadre de son incubateur, dans d'autres pays d'Afrique de l'Ouest visant à  rendre accessible une éducation de qualité (Objectif  n°4) et parvenir à l’égalité des sexes (Objectif n°5) pour les publics les plus vulnérables dont 32 000 filles!
Pour permettre aux élèves de lutter contre les stéréotypes de genre et contribuer à l’égalité filles-garçons, il est nécessaire de développer leur esprit critique et leur autonomie de penser. Pour cela PLAY International a développé un Kit Playdagogie Egalité filles-garçons. Le Kit vise à aider les enfants à identifier, déconstruire et de dépasser les stéréotypes de genre en permettant le dialogue sans jugement ainsi que le questionnement sans arrière-pensée. 

 

journée internationale des droits de la femme au Burundi

 

 

Demain

Une innovation et évolution continueS


 À travers son Playlab , l'ONG élabore aujourd’hui de nouvelles solutions pour encourager la mixité dans le sport. Le projet favoriser la pratique sportive en mixité vise à imaginer, cocréer et de mettre en place des pratiques mixtes innovantes s'appuyant sur des Règles d’Or
 

        1. Les pratiques sportives n’ont pas de sexe mais une histoire

        2. Faire découvrir de nouvelles pratiques et l’égalité entre filles et garçons sera plus forte
        3. Créer une culture commune permet de libérer les filles et les garçons des rôles traditionnels
        4. Partager un terrain ne suffit pas à créer l’égalité

        5. Travailler la coopération, c’est favoriser l’égalité entre filles et garçons.
 

Les choses évoluent à grands pas et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en sont la preuve. Pour la première fois dans l'histoire, il est prévu une parité homme femme chez les athlètes ! 
#GenerationsEgalite