Aller au contenu principal

Historique

Sport Sans Frontières, devenue PLAY International, est née en 1999 d’une conviction profonde : le sport est à la fois un droit fondamental et une façon de résoudre les problématiques de nos sociétés.

PLAY INTERNATIONAL 1.0

1999-2009

Sport Sans Frontières, devenue PLAY International, est née en 1999 d’une conviction profonde : le sport est à la fois un droit fondamental et une façon de résoudre les problématiques de nos sociétés. 

 

Ce postulat a inspiré les premières initiatives de terrain de l’ONG dans des contextes d’urgence et de post-urgence. En Bolivie, au Sri Lanka ou en Afghanistan, PLAY a été confronté à la nécessité prégnante d’inventer des dispositifs d’accompagnement permettant à des enfants de surmonter un traumatisme ou apprendre comment se prémunir d’une maladie chronique.

 

Lors de sa première décennie d’existence, en intervenant auprès de plusieurs centaines de milliers de bénéficiaires, PLAY et ses partenaires ont démontré que :

 

- Le sport est un langage universel permettant de mobiliser comme peu d’activités sont capable de le faire.

 

- Le sport et le jeu ont pleinement leurs places dans le secteur humanitaire et peuvent apporter des réponses concrètes à des problématiques sociales et sanitaires, y compris dans les situations les plus précaires.

 

- L’activité physique et sportive est une matière permettant de faire beaucoup avec peu, notamment lorsque l’on se focalise sur le volet pédagogique.

Bolivie


 

 

PLAY INTERNATIONAL 2.0

2009-2019

En se rapprochant du Groupe SOS, PLAY International a cherché a amplifier l’impact de son action. Convaincu que le développement de cet impact reposait avant tout sur sa capacité à co-créer et partager des contenus pédagogique de qualité, l’ONG a modélisé une première approche : la Playdagogie.

 

À partir de 2012, PLAY International a renforcé son dispositif pédagogique et commencé a travailler de manière croissante avec des intervenants qui n’étaient ni salariés, ni bénévoles de l’association. 

 

Lancement Playdagogie France vitry

Cette deuxième décennie est également marquée par l’essor d’une nouvelle approche sectorielle : le champs d’action de l’ONG ne se limite plus à l’humanitaire mais concerne également les pays dits du Nord. Sport Sans Frontières devient PLAY International. Le développement de son activité en France, dans le champ scolaire et périscolaire, témoigne de cette dynamique dans le secteur de l’éducation. La création du Playlab marque la volonté de nourrir une dynamique exponentielle en matière d’innovation sociale. En créant un dispositif permettant l’expérimentation collective de solutions, la modélisation de nouvelles approches et l’accélération de dispositifs novateurs, PLAY International cherche à concrétiser le potentiel d’innovation sociale du sport.

 

Lors de sa deuxième décennie d’existence et en poursuivant son action auprès des bénéficiaires, PLAY International a démontré :

 

- Sa capacité à modéliser une méthode pédagogique dans une démarche d’innovation inversée (du Sud vers le Nord)

 

- Que l’appui pédagogique aux acteurs de terrains et leur mise en réseau recèlent constitue un modèle impact à part entière.

 

- Que le champ de l’activité physique et sportive concentre un potentiel considérable en matière d’innovation sociale.

 

LES DATES CLÉS

frise historique PLAY

PLUSIEURS projets emblématiques

jardin de femmes en afghanistan

Le projet « Jardin de Femmes » porté par PLAY en 2005 et 2006 en Afghanistan est un bel exemple du type d’initiative développée par l’ONG au cours de sa première décennie d’existence.

 

Quelques années seulement après la chute des talibans, beaucoup de familles à Kaboul ne permettent pas aux filles d’aller au collège, voire de sortir de leur maison. 90% des femmes sont analphabètes et très peu ont accès à des activités facilitant leur épanouissement et leur émancipation.

 

Dans ce contexte, l’initiative de PLAY consiste à faciliter l’accès au sport des femmes et filles de Kaboul et de développer des activités favorisant le bien être et l’éducation sur des thématiques telles que l’hygiène et la santé.

Afghanistan ballon 2 filles

 

À travers la mise en oeuvre de ce projet, pour le bénéfice de plus de 1000 filles et femmes, l’ONG a structuré le programme de tel sorte qu’un groupe de femme puisse mener le projet de façon autonome dans le cadre d’un nouveau centre sportif. Une deuxième plateforme de ce type fut développée à Deh Qabel, permettant en 2007 d’accroître la capacité de prise en charge de l’ONG et de ses partenaires.

 

 

 

 

 

kosovo

 

 

 

 

 

SPORT4YOUTH AU KOSOVO

Depuis la fin de la guerre (1998-1999), le Kosovo traverse un processus de réconciliation

communautaire, sa société est toujours divisée entre Albanais et Serbes, mais aussi Roms, Ashkalis, Turcs, Bosniaques.

 

C'est dans ce contexte qu'est né le projet Sport4Youth en 2008. Réseau de jeunes volontaires issus de différentes communautés, ils sont formés et suivis à l’acquisition de compétences en animation d’activités sportives, les déployant à un public d’enfants.

 

Découvrir le projet ici 

AMEP AU BURUNDI

Initié en 2016 dans 15 localités du Burundi, soutenu par l’AFD et l’UNICEF, ce projet permet de sensibiliser 15 000 enfants à l’importance de l’école et aux discriminations auxquelles ils font face, grâce à la Playdagogie.

 

Le projet tend à faire évoluer positivement les représentations et les comportements des enfants - notamment des plus vulnérables - en vue de les ramener ou de les maintenir sur le chemin de l’école.

 

Découvrir le projet ici 

amen