Aller au contenu principal

Sport4Youth

Lire la vidéo

En bref

Nos objectifs

Depuis la fin de la guerre (1998-1999), le Kosovo traverse un processus de réconciliation communautaire, société toujours divisés entre Albanais et Serbes, mais aussi Roms, Ashkalis et Egyptiens. C'est dans ce contexte qu'est né le projet Sport4Youth en 2008.

 

Réseau de jeunes volontaires issus de différentes communautés, ils sont formés et suivis à l’acquisition de compétences en animation d’activités sportives, les déployant à un public d’enfants. Les jeux coopératifs permettent la rencontre et l’échange entre enfants de différentes communautés et différentes langues. Les sessions socio-sportives, quant à elles, favorisent la réflexion et la discussion sur un sujet de société ainsi que l’acquisition de compétences de vie, participant ainsi à la construction d’un avenir tolérant et pacifique dans les Balkans occidentaux. Moment phare de l’année, un camp d’été réuni l’ensemble des jeunes volontaires pour les amener à se questionner et évoluer positivement sur leurs propres représentations des communautés au Kosovo.

Image
groupe sport4youth sweat play

Impact

Chiffres clés

1 800

bénéficiaires de nos programmes

703

activités sportives inclusives mises en place

3

pays d'intervention (Kosovo, Serbie, Macédoine)

Découvrir

 

Les contenus pédagogiques

Retrouvez sur notre médiathèque pédagogique toutes les ressources pédagogiques relatives au projet Sport4Youth développées avec et pour les professionnels de l'éducation.

 

Un premier kit " Jeu coopératif Sport4Youth" destiné aux animateurs bénévoles d’offrir des activités basées sur des jeux coopératifs ou semi-coopératifs aux enfants âgés de 8 à 12 ans.

 

 

découvrir le kit JEU COOPératif

Un deuxième kit "Socio-Sport Sport4Youth" qui propose 10 sessions socio-sportives pour les enfants de 8 à 12 ans. Ces sessions sont conçues pour favoriser le développement des compétences psychosociales chez les enfants autour des concepts de respect, d'entraide, de communication et d'esprit d'équipe. Les contenus de ces 2 kits sont en anglais uniquement. 

 

découvrir le kit socio sport

changement de regard sur le handicap

 

Ils en parlent

Témoignages

Avant on ne communiquait pas avec les autres communautés. PLAY nous a aidé à avoir cet échange, non seulement par notre participation aux activités du projet, mais également dans nos vies privées puisque nous apprécions aujourd’hui de nous retrouver en toute indépendance avec des volontaires du sud [de la ville]. Grâce à PLAY je suis devenue plus ouverte aux autres communautés, aux personnes différentes de nous.

Aleksandra
Ancienne volontaire Sport4Youth (2018-2019)

Cette expérience avec PLAY a changé ma vision des autres communautés puisqu’auparavant je n’avais pas de bonnes relations avec elles (Albanais, Serbes). J’avais des difficultés avec les garçons albanais de mon âge. J’avais peur d’être harcelé et des bagarres. Mes amis avaient peur de sortir pour les mêmes raisons. Les anciens de ma communauté (Rom) nous ont dit que si les Albanais nous voyaient dans les rues de Kamenicë/Kamenica ils pourraient nous frapper. En m’engageant avec PLAY, j’ai découvert qu’ils nous avaient menti. 

Mes parents sont au courant de mon implication et peut être qu’elle leur a permis d’évoluer un peu. J’ai été capable de déconstruire ces stéréotypes auxquels j’ai cru, et j’essaye de faire de même auprès de famille et de mes amis. Je crois qu’aujourd’hui on ne peut plus continuer à vivre uniquement avec le passé et l’Histoire dans nos esprits. On ne peut pas juger les autres communautés uniquement au travers d’une focale historique.

Textes et photos par Mathieu Ménard et Hans Lucas.

Ragip
Ancien volontaire Sport4Youth (2018-2019)

Il y a quelques années, une amie m’a dit qu’elle ne pouvait pas venir à mon anniversaire parce que ce jour-là elle travaillait comme bénévole pour PLAY. J’ai été très curieuse d’en savoir davantage sur cette association qui m’avait privée de mon amie lors de ma fête d’anniversaire. Quand elle m’a expliqué le fonctionnement et le but des activités, j’ai tout de suite voulu entrer dans le programme ! Cette expérience m’a ouvert davantage aux enfants et m’a appris à interagir avec eux, à mieux comprendre leur psychologie. En m’engageant avec PLAY j’ai fait beaucoup de découvertes et j’ai formé ma propre opinion au-delà du discours de mes parents au sujet des autres communautés. Je pense que nous sommes égaux, quelle que soit notre origine ; c’est ce que j’essaie de faire comprendre à mes amis albanais. Je n’ai pas encore réussi à changer l’avis de mes parents qui demeurent avec leurs stéréotypes, mais nous devons changer et avancer ! Le passé, c’est le passé, nous devons vivre autrement désormais ! 

Textes et photos par Mathieu Menard / Hans Lucas

Drenushë
Ancienne volontaire Sport4Youth (2018-2019)

Les nouveautés

Actualités

Découvrir

Projets connexes