Aller au contenu principal

Kosovo

PLAY International intervient depuis 1999 au Kosovo afin de promouvoir la réconciliation interethnique et l’inclusion sociale des jeunes, notamment des plus vulnérables (zones rurales, minorités, etc.).

En clair

Notre action

Les activités sportives socio-éducatives proposées par PLAY International sont conçues pour intégrer tous les groupes dans la société qu’importe l’origine ethnique, le sexe ou les aptitudes propres à chacun. Les jeux sont conçus pour encourager l’apprentissage actif, améliorer la confiance en soi des jeunes et enseigner des valeurs fondamentales telles que le fair-play, le respect (de soi, des autres et des règles) et l’esprit d’équipe. Depuis 2018, la mission diversifie ses travaux en instaurant une collaboration avec des organisations de pays voisins des Balkans occidentaux par le biais du programme Sport4Youth ; en promouvant la participation citoyenne des jeunes à des débats d’importance nationale par l’intermédiaire des clubs des droits de l’homme ; et en améliorant des compétences éducatives et opportunités pour les professeurs d’éducation physique grâce au programme Sport4Education. La Mission du Kosovo a initié l’adaptation de la Playdagogie et d’autres méthodes aux défis spécifiques de la région des Balkans occidentaux.  L'ONG travaille directement avec les autorités nationales chargées de l’éducation pour intégrer l’approche pédagogique unique de PLAY International dans le système éducatif formel.

Image
kosovo 1 enfant qui joue

Impact en 2018

Chiffres clés

17 038

enfants bénéficiaires

127

praticiens formés aux méthodes inclusives et éducatives par le sport

5

clubs des Droits de l’Homme établis dans 5 localités

Découvrir

Les projets kosovo

Ils en parlent

Témoignages

Nous supposons que les Serbes sont différents car nous ne leur donnons jamais la possibilité de prouver le contraire. Avec Playdagogie, nous acceptons nos différences et découvrons nos complémentarités pour mieux vivre ensemble.

 

 

Delvina
Bénéficiaire d'activités socio-sportives

J’ai rencontré des Serbes lors des séminaires organisés par PLAY pour les volontaires, car ici, dans notre groupe, nous sommes uniquement Albanais, Ashkali et Rom. Avant de les rencontrer, j’étais effrayée à cause du discours de mes parents à leur sujet. Maintenant, nous prenons des cafés ensemble, de chaque côté du pont ! Même si mes parents ne sont pas au courant lorsque je suis de l’autre côté, à Mitrovica Nord (Kosovska Mitrovica)… Grâce à PLAY, je parle couramment Anglais, j’ai appris les langues ashkali et serbe, et je me suis fait de nouveaux amis. Cette expérience m’a ouvert davantage aux enfants et m’a appris à interagir avec eux, à mieux comprendre leur psychologie. Avec cet engagement dans cette ONG et toutes ces découvertes, j’ai dépassé l’opinion dispensée par mes parents au sujet des autres communautés. Je pense que nous sommes égaux, quelle que soit notre origine ; c’est ce que j’essaie de faire comprendre à mes amis albanais.

Drenusha
18 ans, volontaire Sport4Youth

Cette expérience auprès de PLAY a changé ma vision des autres communautés, car auparavant je n’avais pas de bonnes relations avec les autres (Albanais, Serbes). J’avais des difficultés avec les garçons albanais de mon âge ; j’avais peur des moqueries et des bagarres. Mes copains aussi avaient peur de sortir à cause de ça. Les anciens de ma communauté (Rom) nous avaient appris que les Albanais pouvaient nous frapper si nous les croisions dans les rues de Kamenica. En intégrant PLAY, j’ai découvert que les anciens nous avaient menti. Plusieurs moi après, j’ai expliqué à mes amis que les Albanais étaient comme nous, qu’ils pouvaient être nos amis.

Ragip
15 ans, volontaire Sport4Youth

Les nouveautés

Actualités

Pour plus d'informations

Contact

 

47 Xhavit mitrovica, 10 000 Pristina