Aller au contenu principal

Sensibilisation des OSC en Afrique de l’Ouest à des méthodes pédagogiques innovantes

#afrique de l'ouest
#Incubateur
#Playlab

Dans le cadre de la première année d’accompagnement du Playlab en Afrique de l’Ouest, les 5 Organisations de la Société Civile (OSC) ont participé durant le mois d’avril à des séances à distance sur la thématique de la pédagogie.

 

Les deux dernières journées de la semaine de bootcamp du mois de janvier ont permis aux 5 structures ouest-africaines de participer à des formations pratiques dédiées à la pédagogie et à la formation des acteurs terrain. Dans cette dynamique, les porteurs de projets ont pris part, à partir du mois de mars, à des séances d'accompagnement individuel à distance avec le référent pédagogique de PLAY International pour approfondir leur utilisation du jeu sportif au service de l'éducation et de l'inclusion sociale.

 

Bootcamp

Ainsi, après s'être entretenu avec le coordinateur de Playlab pour exprimer leurs besoins et envies sur cette thématique, les 5 OSC se sont toutes entretenues avec le référent pour être sensibilisées à des approches pédagogiques innovantes adaptées à leur projet, leurs cibles, et le contexte local dans lequel elles opèrent. Durant ces temps de partage, il n'a pas été question de bouleverser leurs méthodes qui font leurs preuves au jour le jour auprès de leurs bénéficiaires, mais bien de partager des réflexions sur des leviers simples et concrets qui permettraient d'approfondir la prise en compte des problématiques sociales que ces organisations tentent de résoudre à travers le jeu sportif. Dès lors, un panel de solutions a notamment été présenté pour améliorer l'esprit de coopération dans les activités des projets, en créant ou en adaptant des formats de jeux sportifs coopératifs rapides pour servir d'échauffements ou à intégrer directement dans des séances existantes comme exercices. L'objectif étant de proposer des outils et des méthodes aux porteurs accompagnés pour qu'ils puissent développer des intentions et des attitudes coopératives dans les activités sportives qu'ils mènent dans leur projet respectif.

 

Ces échanges ont été illustrés par la présentation de jeux pour donner des exemples concrets aux porteurs de projet. Ces jeux encouragent les situations d’apprentissages et permettent d'approcher la séance sportive de façon ludique en valorisant la primauté du collectif par rapport au compétitif. Des méthodes ont également été modélisées avec les porteurs de projets pour permettre aux jeunes bénéficiaires de leurs structures de prendre du recul et de réagir à ce qu'ils pourraient ressentir en lien avec l'esprit de coopération provoqué pendant la séance. 

 

A la suite de ces échanges constructifs, les porteurs de projets ont pu mettre en application ces éléments dans leurs activités en testant les méthodes auprès de leurs bénéficiaires, et en les adaptant à leurs enjeux et leur réalité locale. Les retours de ces tests grandeur nature ont été très encourageant et ont permis de valoriser la capacité des porteurs de projets à s'approprier rapidement ces méthodes en les alimentant de leur réalité culturelle et leur vision du sport au service de l'inclusion de leurs bénéficiaires.