Aller au contenu principal

Programme TEAME

L'Inclusion SOCIO-Professionnelle de jeunes vulnérables

Le programme TEAME, mis en œuvre par La Plateforme i, en partenariat avec Reconnect  et le Playlab, a pour objectif de mobiliser les jeunes de 16 à 25 ans très éloignés de l’emploi (ni étudiants, ni employés, ni stagiaires) au travers d’un parcours vers l’insertion professionnelle.

En bref

Nos objectifs

Le programme TEAME a pour objectif de rompre avec l’isolement et l’exclusion numérique, d’accompagner les jeunes dans l’acquisition de compétences de vie et de leur permettre de se projeter dans un projet d’avenir en les rendant acteurs de leur apprentissage.

 

Pour ce faire, des équipes composées de 8 à 12 jeunes « Teamers » sont accompagnées dans la création de leur propre projet entrepreneurial durant trois mois.

 

Le Playlab intervient dans le parcours pédagogique du programme en formant les coordinateurs des « Teame » à l’utilisation du sport comme outil pédagogique au service de l’insertion professionnelle.

 

L'outil sport agit sur deux leviers :

1. Contribuer au développement de l’estime de soi : compétence psychosociale identifiée comme prioritaire à aborder avec les jeunes suite à un diagnostic terrain réalisé.
2. Faciliter le processus d’idéation dans le cadre de la définition du projet entrepreneurial que les jeunes souhaitent porter en utilisant le cardiobrainstorming.

 

Image
image TEAME (objectifs)

Impact

Chiffres clés

3

années de programme

600

jeunes bénéficiaires

8

séances co-créées

Le sport : UN support pédagogique


1. Contribuer au développement de l’estime de soi

Les compétences psychosociales sont, d'après l'Organisation Mondiale de la Santé, les capacités d'une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. L'OMS reconnait l'importance de ces compétences comme des qualités humaines essentielles à l’insertion et le maintien dans l’activité professionnelle.

Le Playlab développe et forme à l’utilisation de méthodologies utilisant le jeu sportif et l'activité physique dans le processus d'acquisition de ces compétences de vie.

Ainsi, des séances sportives ont été co-créées avec les équipes de Plateforme i  afin de contribuer au développement de l’estime de soi des jeunes. La connaissance et l’acceptation de soi, l’acception de l’erreur et de l’échec, l'ouverture aux autres ou encore le dépassement de soi y sont abordés à travers le jeu sportif en s’appuyant sur deux méthodes développées par l’ONG : La Playdagogie et les activités socio-sportives.

 

La Playdagogie permet de sensibiliser les jeunes à une thématique, de questionner leurs représentations par le jeu sportif et le débat  (ex : comprendre ce qu'est l'acceptation de soi et ses enjeux). Elle s'appuie notamment sur des éléments symboliques dans le jeu.

Les activités socio-sportives permettent aux jeunes de vivre des expériences autour d'une compétence psychosociale ciblée (ex : on ne parlera pas d'acceptation de soi, on créera les conditions permettant de s'y confronter et d'y réfléchir).

 


2.  Faciliter l'idéation AVEC UN  NOUVEL OUTIL : LE cardiobrainstorming

L’idéation est la première étape de la construction du projet entrepreneurial des jeunes : c’est le moment de la définition de l’objectif commun que chaque « Teame » sera amené à réaliser. Elle requiert réflexion, créativité et échanges collectifs.
Pour permettre aux jeunes d'être dans les meilleures conditions pour mener à bien ce processus d’idéation, le Playlab a développé un outil innovant : le cardiobrainstorming.

Le cardiobrainstorming est un processus favorisant l'idéation collective et inclusive en combinant les bienfaits de l'activité physique et les méthodes de brainstorming.

L'activité physique et sportive a pour effets principaux l'oxygénation du cerveau et la sécrétion d'hormones favorisant* :

- l'attention, la concentration et l'apprentissage ;

- la réflexion et la créativité ;

- la réduction du stress et de l'anxiété ;

- la motivation, la plaisir et la bonne humeur.

A cela s'ajoute l’aspect ludique du jeu qui permet d’activer la participation et l’implication des jeunes et de créer du lien entre eux.

*Exercise enhances creativity independently of mood, Hannah Steinberg, Elizabeth A Sykes, Tim Moss, Susan Lowery, Nick LeBoutillier and Alisan Dewey, School of Psychology, Middlesex University, 1997