Aller au contenu principal

Sport & Autisme, un collectif pour l'inclusion

L’inclusion sociale des personnes porteuses d’un trouble du spectre de l’autisme à travers le jeu sportif

 

Le projet « Sport et autisme, un collectif pour l’inclusion » porté par le Playlab vise à améliorer la qualité de vie et à favoriser l’inclusion sociale des enfants présentant un Trouble du Spectre de l'Autisme (TSA) grâce à l’activité physique et le jeu sportif.

En bref

Nos objectifs

Améliorer la qualité de vie et favoriser l’inclusion sociale des enfants présentant un TSA grâce à l’activité physique et le jeu sportif.

La   compréhension et la gestion du Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA)  constituent un enjeu important en termes de santé publique. Le TSA a été déclaré, en 2012, grande cause nationale par les pouvoirs publics. Le nombre de personnes diagnostiquées est en constante augmentation, l’INSERM* estime en effet qu’1 naissance sur 100 est aujourd'hui concernée. L’augmentation de la prévalence de ce handicap, s’expliquant principalement par l’évolution de la définition de l’autisme et des critères du diagnostic, justifie une priorité nationale  dans l’amélioration de la prise en charge des personnes atteintes de ce handicap.

PLAY International est convaincue que l’activité physique et le jeu sportif peuvent être utilisés comme outils d’accompagnement et de bien-être, permettant à un enfant porteur d’un TSA de développer ses compétences sociales, cognitives, sensorielles, motrices, ou encore émotionnelles. En créant un cadre motivant, lié au plaisir, le jeu sportif permet de rompre avec l’isolement de l’enfant notamment en améliorant ses capacités de communication, sa confiance en soi, tout en stimulant ses capacités motrices et intellectuelles.

Le projet « Sport et autisme, un collectif pour l’inclusion » vise à co-développer une approche pédagogique à destination des enfants ayant un TSA en collaboration avec les acteurs de terrain (éducateurs.trices sportifs.ves en IME , psychomotriciens.nes, enseignants.es en Activité Physique Adapté etc.) proposant des programmes socio-sportifs et d’en évaluer ses effets.

*Inserm. (2018). Autisme, un trouble du neurodéveloppement affectant les relations interpersonnelles. Information santé. La science pour la santé.

 

Image
visu neutre - autisme

Impact

Chiffres clés

3

années de recherche - action

40

structures partenaires

2

laboratoires de recherches engagés sur le projet

CONCRETEMENT

 

1 -diagnostic de terrain  

Un état des pratiques utilisées sur le terrain par les professionnels qui accompagnent les enfants porteurs de TSA sera réalisé. Concrètement, cela se traduit par une étude quantitative à l’échelle nationale et une étude qualitative en Ile-de-France. Une enquête sera diffusée en ligne et une trentaine d'entretiens avec des professionnels du milieu sportif, scolaire et médico-éducatifs et sanitaire seront organisés. Cette première phase est aussi l'occasion d'établir des partenariats avec les professionnels désirant s'engager dans le projet.

 

2 - Co-création et tests des contenus pédagogiques

Les contenus seront co-créés par des experts en didactique du sport, des chercheurs et les professionnels éducatifs expérimentés au sein des structures partenaires.  L'objectif est d'étudier les effets des séances auprès des enfants présentant un TSA. Des évaluations seront ainsi réalisées pour suivre l'évolution de leurs capacités et de leurs comportements : avant, pendant et après la mise en place des séances.

 

3- Modélisation et diffusion de l'approche et des contenus pédagogiques

Les contenus créés seront affinés en fonction des résultats de l'expérimentation et des retours des professionnels. L'objectif est de modéliser l'approche en s'appuyant sur l'expérience acquise.
Les contenus ont vocation à être diffusés à l'échelle nationale. Pour ce faire, 40 partenaires seront formés afin de diffuser le programme dans leur région en formant à leur tour les professionnels.

 

La démarche

Recherche - Action

La recherche-action est une méthode qui lie les acteurs de terrain (associations, animateurs et éducateurs sportifs, professeurs des écoles etc.) et le monde de la recherche (chercheurs en sociologie, psychologie, spécialistes de l’éducation, du sport, etc.) dans une démarche de collaboration au service du projet mené.

La relation étroite qui lie différents acteurs permet d’étudier de manière méthodique l’ensemble du projet : le contexte initial, la mise en œuvre des activités ainsi que leurs effets sur les bénéficiaires et leur environnement.
La recherche action aboutit à la production de nouvelles connaissances et à la formulation de recommandations qui permettent de créer de nouveaux modèles d’action ou d’améliorer ceux en place. La démarche apporte une réponse adaptée aux spécificités de chaque public bénéficiaire.

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un programme de recherche-action plus large mené par le Playlab.

Image
visu Eudes RA