Aller au contenu principal

Lutte contre la traite au Kosovo

#Kosovo

La traite des êtres humains est un esclavage moderne. Les gens utilisent la force, les mensonges et d'autres formes de pression pour profiter et contrôler quelqu'un. La victime ne veut pas travailler, mais n'est pas assez payée ou n'est pas payée du tout pour son travail. Les trafiquants peuvent trouver des victimes sur Internet, dans leurs relations et dans de fausses publicités.


PLAY International a fait de la lutte contre la traite des êtres humains un objectif important au Kosovo. Tout au long de son nouveau projet, l'ONG vise à sensibiliser ses volontaires aux risques liés à la traite des êtres humains.

 


Ana Larderet, chef de projet chez PLAY International Kosovo, revient sur les enjeux du projet

"Ana, depuis 2009 PLAY International promeut le sport comme outil de changement social au Kosovo, comment le sport peut-il être un outil pour améliorer l'inclusion sociale et économique des personnes vulnérables ?"

 

"Le sport peut être un outil très puissant pour rassembler des enfants et des jeunes d'origines et de cultures différentes. Les jeux doivent être organisés et préparés avec soin afin que les participants puissent jouer ensemble, apprendre à se connaître et comprendre l'importance égale de chacun dans une équipe. Les équipes mixtes (garçons et filles, enfants de différentes communautés) sont donc un excellent moyen de réunir des gens qui parfois ne se rencontrent jamais. Le sport donne confiance aux gens qui peuvent ainsi changer d'avis sur les autres et sur eux-mêmes. Il s'agit d'un premier pas vers l'inclusion sociale et donc économique des personnes vulnérables."

 

"Pourriez-vous nous faire le point sur la mise en œuvre du projet relatif à la lutte contre la traite des êtres humains ?"


"Le projet a démarré en mai 2015. Des réunions avec les parties prenantes concernées travaillant dans le domaine de la traite des êtres humains nous ont permis d'identifier trois municipalités pertinentes où mettre en œuvre nos activités de prévention, à savoir Peja, Fushe Kosove et Gracanica. Entre-temps, nous avons identifié 5 volontaires sur 8 qui mettront en œuvre ces activités avec les enfants en septembre et octobre.

Le 16 juin, nous avons organisé un atelier de lancement d'une journée à Pristina où Marijana Savic, experte en traite des êtres humains de Serbie, a discuté de la question de la traite des êtres humains au Kosovo, analysé la situation actuelle et rédigé avec les participants des messages clés de prévention. Des représentants des municipalités et institutions de Pristina, Peja et Fushe Kosovo, les 5 volontaires, ainsi que des ONG partenaires ont participé à l'atelier. Ces messages permettront à PLAY de développer des jeux sportifs basés sur sa méthodologie innovante "Playdagogie" pour transmettre des messages de prévention et d'anti-discrimination aux jeunes enfants (10 à 14 ans).

En septembre et octobre, les jeux de prévention seront mis en place par les bénévoles au profit de plus de 300 enfants."

 
"Le défi sera de leur faire comprendre leurs droits"


"Quelles pourraient être les difficultés et les défis auxquels vous pourriez être confrontés pendant la mise en œuvre du projet ?"


"La question de la traite des êtres humains est très complexe et englobe de nombreux thèmes différents tels que le travail forcé, le mariage forcé précoce, la discrimination fondée sur le sexe, les droits des enfants, etc. Par le biais de jeux et de débats, les enfants apprendront à connaître la question. Le défi sera de leur faire comprendre leurs droits et d'en apprendre davantage sur la traite et l'exploitation des êtres humains afin qu'ils puissent réagir s'ils sont confrontés à une telle situation ou en sont témoins."

 

Objectifs clés

Les objectifs du projet Traite des êtres humains sont de donner des messages clés aux volontaires, de renforcer leurs capacités et de partager des valeurs afin de changer les mentalités dans les différentes communautés.

Les résultats attendus sont le renforcement du dialogue entre les différentes communautés, l'acquisition de compétences pour les volontaires et la transmission des valeurs aux enfants.