Aller au contenu principal

Quel suivi après la formation européenne organisée par le Playlab ?

Jeudi 10 novembre 2022
#Réfugiés
#Inclusion
#Europe
#Playlab
#Innovation

Retour sur le programme d’inclusion sociale des réfugiés : l’accompagnement post-formation

Dans le cadre de ce programme européen visant l’inclusion des personnes réfugiées, l’équipe du Playlab a animé une formation de formateurs  (FDF) sur cette thématique. Plus d’une vingtaine d’acteurs venant de 10 pays européens différents se sont réunis à Paris du 4 au 6 juillet 2022. Suite à cela, les missions de PLAY ne se limitant pas à la formation, un accompagnement post-formation a été proposé. Cet accompagnement permet de garantir une mise en place pérenne des contenus cocrées et proposés aux formés.es, tout en permettant à PLAY de prendre connaissance des potentiels problèmes qui se posent sur le terrain afin d’améliorer la démarche globale.

Un suivi collectif et un partage d’outil

C’est pour répondre à cet objectif que le Playlab a organisé une session de suivi collectif le mardi 18 octobre. Cette séance qui s’est déroulée en ligne, a permis de rassembler les formé.es européens, et de prendre connaissance des réalisations de chacun.es autant qu’écouter avec attention les difficultés rencontrées dans l’implémentation des contenus. Ces temps d’échanges collectifs représentent également une opportunité de mettre en contact les formé.es et d’arriver à trouver des solutions collectives aux problèmes de chacun.e. En effet, beaucoup ont mentionné le manque d’infrastructures adéquates ou encore la mobilisation difficile de formé.es. Quelques réponses ont émergées comme le fait de s’associer à un partenaire qui dispose de locaux ou d’espaces qui conviendraient à la mise en place d’une formation ; d’élaborer en interne le plan de formation puis de le proposer à son réseau. Majoritairement, le manque de fonds reste un frein majeur qui rend l’émergence de solutions plus délicate et dépendante aux contextes particuliers de chacun.es.

Mais plus que cela, le suivi a été l’occasion de revoir les contenus de juillet dernier, pour aider les formé.es dans la mise en place de leurs activités. De nouveaux supports permettant de compléter leur formation ont donc été délivrés, ces supports étaient, à leur demande, centrés sur le lien entre développement des compétences psychosociales, le public spécifique de réfugiés et demandeurs d'asile, et le sport.

Formation par l'association HERON

Un suivi terrain personnalisé

En outre, certain.es ont souligné la pertinence de ces nouveaux matériaux, mais aussi à quel point cela pouvait être compliqué de se les approprier et de les intégrer dans le fonctionnement de la structure dans laquelle ils interviennent. C’est pour cela que la possibilité d’un suivi personnalisé existe. L’association italienne HERON, en a par exemple bénéficié en ce début octobre. La Coordinatrice pédagogie et innovation sociale du Playlab s’est rendue en Italie pour soutenir la mise en place d’une formation. Cette présence sur le terrain de PLAY permet d’avoir une approche beaucoup plus adaptée et précise, et l’ONG peut ainsi répondre à des besoins très spécifiques, sur place.

Cet accompagnement plus direct et individualisé encourage les formé.es à concrétiser leurs projets de formation. C’est avec succès que plus de 15 personnes ont été formées par l’association HERON grâce à cet évènement rassemblant des acteurs de l’asile et des coachs sportifs !

Des retours d’expérience positifs et encourageants

En somme, les suivis permettent des moments de partage collectif et montre un engouement réel pour œuvrer en faveur des personnes réfugiées et demandeuses d’asile ; cela réaffirme l’envie de PLAY d’agir pour l’inclusion de ce public. De nombreux témoignages, tel que celui de Fiona, Coordinatrice pédagogique chez PLAY Kosovo, qui est intervenue en Slovaquie auprès de l’association People in Need, n’a fait que renforcer cette conviction.

L’intervention de PLAY Kosovo en Slovaquie - première étape avant une formation prévue fin novembre, a permis de montrer l’importance du jeu sportif dans le quotidien des réfugiés ukrainiens qu’ils accueillent. Les travailleurs sociaux ont été agréablement surpris de voir certains enfants sourire et rire lors des activités sportives, ce qu’ils n’avaient jamais constaté auparavant...

 

--------------------------------------- 

Programme financé par la Commission Européenne – Agreement number EAC-2019-0529