Aller au contenu principal

Interview de Yacouba - porteur de projet

#afrique de l'ouest
#Playlab

Yacouba Konaté est coordinateur au sein de l'association Terres en Mêlées en Afrique de l'Ouest. En tant que porteur de projet, il bénéficie actuellement du programme d'accompagnement du Playlab en Afrique de l'Ouest.


-     Pouvez-vous présenter l'association Terres en Mêlées ?
Terres en Mêlées est une association d'éducation et de solidarité internationale par le rugby. Notre objectif est de devenir une structure de référence dans l'innovation éducation à travers le sport.

L'association mène des projets au Burkina Faso, au Togo, en Côte d'Ivoire et à Madagascar afin de promouvoir la paix et l'égalité des genres auprès des enfants, de la jeunesse et de la communauté éducative africaine.

En Afrique de l'Ouest, nous portons actuellement le projet Alafia, rugby pour la paix, afin de créer un cadre d’échange pacifié entre les différentes communautés.


- Pourquoi avoir postulé au programme d’accompagnement du Playlab en Afrique de l'Ouest ?
Nous sommes en phase de lancement du projet Alafia, c'est à dire la phase de création de contenus pédagogiques. Nous nous sommes intéressés à l'accompagnement du Playlab afin de mieux cadrer le projet et de bénéficier d'un regard croisé de PLAY International au regard de son expertise en montage/pilotage de projets d'éducation par le sport.

 

-        Quels sont les principaux apprentissages du programme d'accompagnement ?

La rencontre avec d'autres porteurs de projets est un gros plus du programme. Cela permet le partage de solutions, de bonnes pratiques. Beaucoup de partenariats se sont tissés notamment pour notre programme Alafia.  L'association "visions en mêlées" qui bénéficie également du programme d'accompagnement, va porter Alafia en Côte d'Ivoire.

De plus, ce programme nous a permis d'avoir un regard plus avisé pour cadrer notre projet.  L’accompagnement a permis de passer un cap.

 

-          Si vous deviez décrire le programme en une phrase ?
Ce programme crée un véritable cadre pour les acteurs qui souhaitent répondre à des problématiques similaires (l'éducation, l'égalité des genres, la pacification) autour d'une passion commune : le sport. Il permet de consolider nos projets pour démarcher nos futurs partenaires et bailleurs. En quelques mots, je dirais : renforcement de capacité, mise en réseau et consolidation de méthodologie.

 

 

Re-découvrez le programme d'accompagnement du Playlab en Afrique de l'Ouest