Aller au contenu principal

Engagement du monde sportif auprès des réfugiés

#Playlab

PLAY International a rejoint aujourd'hui le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés et le Comité International Olympique pour promettre un soutien sportif aux réfugiés, avant le Forum mondial des réfugiés de la semaine prochaine. Plus de 70 autres organisations sportives se sont engagées à aider les jeunes réfugiés à découvrir leur potentiel grâce au sport.

 

incubateur 2

 

Communiqué de Presse - 10 décembre 2019

Rédigé par l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés et traduit par PLAY International

 

Le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés et le Comité International Olympique (CIO) ont annoncé aujourd'hui que les comités nationaux olympiques, les fédérations sportives internationales, les associations nationales, les clubs et les organisations de la société civile travaillant dans le sport - s'engagent tous à offrir des possibilités sportives aux jeunes réfugiés.

 

Reconnaissant le pouvoir transformateur du sport, le HCR a travaillé en étroite collaboration avec la Fondation pour les réfugiés olympiques (ORF) et le CIO sur cette initiative mondiale, avant le premier Forum mondial sur les réfugiés à Genève les 17 et 18 décembre.

 

Les trois engagements ont pour objectif de :
1. Promouvoir et garantir l'accès de tous les réfugiés, sans distinction d'aucune sorte, à des installations sportives sûres et inclusives.
2. Augmenter la disponibilité et l'accès aux sports organisés et aux initiatives basées sur le sport auprès des communautés de réfugiés et d'accueil, en tenant compte activement de l'âge, du sexe, des capacités et d'autres besoins en matière de diversité.
3. Promouvoir et faciliter l'égalité d'accès et de participation des réfugiés aux événements sportifs et aux compétitions à tous les niveaux.

 

incubateur

 

«Nous saluons de tout cœur ces engagements importants», a déclaré le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi. «Ils démontrent clairement que le monde du sport est solidaire des réfugiés.»

 

«Cet effort véritablement mondial et collectif est crucial pour promouvoir des programmes sportifs pour aider les jeunes réfugiés à renforcer leur confiance, leur santé physique et mentale, à découvrir leur potentiel et à restaurer la perspective d'un avenir meilleur.» Le président du CIO, Thomas Bach, qui présentera les engagements au nom des signataires lors du prochain Forum mondial sur les réfugiés, a également salué ce soutien.

 

«Grâce au sport, le CIO soutient les réfugiés du monde entier depuis de nombreuses années», a déclaré Bach. «Plus récemment, avec le HCR, nous avons créé la Fondation pour le refuge olympique. Les engagements que nous prenons aujourd'hui réaffirment l'engagement du mouvement sportif et des partenaires clés - des gouvernements aux ONG - à jouer leur rôle dans le soutien aux réfugiés. »

 

Une déclaration signée par ceux qui s'engagent à reconnaitre que pour les enfants et les jeunes déracinés par la guerre ou la persécution, le sport est bien plus qu'une activité de loisir. C'est une opportunité d'être inclus et protégé - une chance de guérir, de se développer et de grandir.

 

Les signataires appellent également les organisations sportives du monde entier à se joindre à elles pour offrir des opportunités sportives aux jeunes réfugiés et déplacés, en particulier à ceux qui vivent dans leurs communautés.