Aller au contenu principal

Cérémonies de lancement d’Ejo à Saint-Louis et à Ziguinchor

#EJO
#Sénégal
#Education

Lancé concrètement au mois de janvier dernier, le projet Ejo au Sénégal accélère son déploiement opérationnel en cette fin d'année. Après plus d'un semestre de diagnostic sur le terrain, de recherche et structuration de partenariats locaux, les premières sessions ont pu être cocréées et testées à  Saint-Louis et à  Ziguinchor. 

 

Alors que les premières formations de professionnels éducatifs vont se tenir dès février, PLAY et ses partenaires locaux respectifs : l'ASSCAN à  Saint-Louis et Futur au Présent (FAP) à  Ziguinchor, ont organisé au cours du mois écoulé les cérémonies de lancement du projet dans les deux régions de déploiement.

 

retour sur le Lancement à Saint- Louis

A Saint-Louis, où la cérémonie de lancement s'est tenue courant octobre, le projet ambitionne de former 60 enseignants du primaire, 20 enseignants du collège, et 75 animateurs sportifs à  la méthode de la Playdagogie et aux séances thématiques spécifiquement créées. Ces 155 professionnels éducatifs déploieront ensuite ces séances au bénéfice de 12 150 enfants de 8 à 15 ans, au sein de trois zones géographiques de la région : Saint-Louis Commune, Saint-Louis Département, et la région de Dagana. Plus de 35% de filles compteront parmi les bénéficiaires de ces séances visant l'acquisition de compétences psycho-sociales (gestion des émotions/du stress, communication, empathie, développement d'une pensée critique, capacité à  résoudre les problèmes/prendre des décisions). 

 

 

L'expérience et l'ancienneté de l'ASSCAN, qui oeuvre depuis 15 ans à Saint-Louis aux côtés de partenaires locaux, opérationnels comme institutionnels, permet d'assurer une forte implantation locale au projet puisque plus de 12 quartiers seront impactés par Ejo dans la région. L'événement de lancement était ainsi l'occasion de réunir le maire de Saint-Louis, les chefs des différents quartiers concernés ainsi que le préfet du département.

 

retour sur le Lancement à Zinguinchor

En Casamance, à  Ziguinchor, deuxième région de déploiement du projet, la cérémonie de lancement d'Ejo a, elle, eu lieu début novembre. Organisée par PLAY et Futur au Présent (FAP), elle a permis de réunir des acteurs institutionnels locaux ainsi que les représentants et animateurs de la dizaine d'associations locales qui bénéficieront des formations.

 

 

Ces derniers ne seront pas les seuls formés puisque les salariés de FAP seront également initiés aux méthodologies développées par PLAY International afin d'eux-mêmes être habilités à dispenser des formations aux animateurs sportifs (d'associations sportives et culturelles et de clubs sportifs) locaux. Au total, ce sont ici aussi un peu plus de 12.000 enfants issus des zones de Ziguinchor, Kolda, et Tambacounda qui seront les bénéficiaires finaux du projet.

 

L'Inspecteur de l’éducation et de la Formation de Ziguinchor était également présent lors de la cérémonie, une perspective prometteuse puisque le projet formera également 6 cadres institutionnels aux méthodes développées afin qu'elles soient à  terme intégrées dans les programmes scolaires, et modélisera une formation à  l'animation socio-sportive qui sera proposée à  l'Université Assane Seck de Ziguinchor.