Aller au contenu principal

Bootcamp Sport & réfugiés

#Playlab
#Incubateur

Du 18 au 22 juin 2018, 7 projets venant de 7 pays européens ont bénéficié d’une semaine d’accompagnement intensif à l’Insep Paris et au Playlab dans le cadre du programme d’incubation Sport & Réfugiés. Premier programme sur la thématique de l’inclusion sociale des réfugiés par le sport, l’incubateur du Playlab, co-financé par la Commission Européenne et la Mairie de Paris, a été créé dans le but d’accompagner des initiatives à fort potentiel d’impact et de réplicabilité. Il s’agissait de renforcer ces projets dans l’optique d’accroître leur impact à moyen terme et d’identifier des solutions qui peuvent bénéficier à l’ensemble des secteurs du sport et de l’économie sociale et solidaire. 

 

 

Zoom sur les 7 projets sélectionnés en vidéo

Parmi de nombreuses candidatures provenant de 15 pays européens, 7 projets ont été sélectionnés pour bénéficier du dispositif d’accompagnement du Playlab. 

 

incubateur sport et réfugiés

 

Aniko - Grèce > Utiliser le foot comme outil d’intégration des réfugiés via l’apprentissage du métier d’arbitre afin d’organiser leurs propres tournois de football.

 

 

Futbol Mas - France > Restaurer la confiance en soi et envers les autres grâce au sport des enfants (6-11ans) d'un centre de réfugiés à Ivry-Sur-Seine.

 

 

Bike Bridge - Allemagne > Eviter l’isolement et favoriser l’intégration des femmes réfugiées via l'apprentissage de la natation, du cyclisme et la réparation de vélos à Fribourg. 

 

 

INSERsport - Espagne > A Barcelone, former des réfugiés aux métiers d’arbitre ou entraîneur d’un des 16 sports proposés par la Fédération de Catalogne afin de faciliter leur intégration dans le pays. 

 

 

Kicken Ohne Grenze - Autriche > Pérenniser leurs activités sportives (foot, échec), leurs formations et stages d'observation en entreprise dans le but d'intégrer les réfugiés dans le monde professionnel à Vienne.

 

 

Liberi Nantes - Italie > Développer la confiance en soi de femmes réfugiées à Rome grâce au sport. Faire retrouver aux femmes réfugiées à Rome une bonne confiance en soi grâce au sport avant de s’intégrer dans son pays d’accueil. 

 

 

The Welcoming - Écosse > Apprendre aux femmes à nager avec leurs enfants à Edimbourg dans le but de rétablir le lien parent/enfant souvent délié après le parcours de l’exil. 

 

 

Bootcamp : semaine d’accompagnement intensif

Composée de 17 ateliers, cette semaine avait pour but de renforcer les plans d’action des porteurs de projets à travers des ateliers de formation, d’idéation, de co-création et d’échange. 19 experts et intervenants ont animé tout au long de la semaine des ateliers. Stratégie, gestion de projet, financement, méthodes pédagogiques, communication font partie des réflexions abordées pendant ces 5 jours avec chaque porteur de projet.

 

semaine d'incubation 1

 

revoir l'intégralité du programme de la semaine iCI

 

Le mercredi 20 juin, à l’occasion de la journée mondiale des réfugiés plusieurs ateliers avec des réfugiés ont été organisés, 3 séances de sport inclusif avec 39 enfants, dont 15 réfugiés ainsi qu'un tournoi de football inclusif avec 42 personnes dont 29 réfugiés.

 

semaine d'incubation 2

 

revoir l'intégralité de l'open pitch du mercredi en live facebook ici 

le résumé de la semaine sur les réseaux sociaux ici

l'album photo de la semaine est disponible ici

 

aPRES LE BOOTCAMP

Un suivi individuel à distance et sur le terrain a permis d’accompagner la mise en oeuvre de ces plans d’action. 

 

En décembre 2018, une conférence de clôture organisée aux Grands Voisins a été l’occasion de rassembler chercheurs, coaches sportifs, membres d’associations d’aide aux réfugiés et de collectivités territoriales, réfugiés, managers d’institutions sportives, bailleurs et d’autres encore pour réaliser une restitution collective. Des ateliers de design thinking ont permis d’identifier 5 grands défis et les solutions envisageables pour renforcer le soutien à ces initiatives et contribuer à l’essaimage de leurs solutions.

 

Un rapport d’innovation capitalisant sur les bonnes pratiques qui ont émergé tout au long de l’année 2018 a également été produit à la suite de cette conférence.

 

voir le rapport de capitalisation

 

Ambassadeurs, bénévoles, intervenantS : Merci d'avoir participé à ce programme d'incubatioN !

Merci à Arnaud Assoumani, parrain de cette première édition de s’être autant impliqué tout au long de ce bootcamp, en particulier lors de nos ateliers à l’INSEP.  Merci aussi à Emmeline Ndongue, ambassadrice de PLAY International et cheffe de projet Education pour Paris 2024, d’avoir fait partie du jury lors de l’open pitch du mercredi 20 juin. Merci à Harold Correa, Benjamin Compaore et Gauthier Klauss d’avoir pris part aux séances de sport inclusif et d’avoir joué avec les enfants. 

 

semaine d'incubation 3

Merci aux 32 bénévoles présents sur place le mercredi 20 juin qui ont permis un très bon déroulement de la journée, toujours avec le sourire malgré la chaleur ! 

 

Merci aux intervenants qui ont animé les 17 ateliers et transmis leur savoir-faire et expertises : Ghani Yalouz, INSEP ; Maxime Leblanc, Sport and Citizenship ; Celine Schmitt, UNHCR ; Camille Thomas, Groupe SOS ; Kat Craig, Athlead UK ; Frank Abrial, pole lutte INSEP ; Elodie Bouchot, PLAY International ; Marine Petit, INSEP ; Victor Dechelette, INSEP ; Vincent Edin ; Kelly Deuster, Publicis ; Félix Mathieu, SEENK ; Marie-Claude Garneau, Facebook ; Anne-Cécile Gros, Ecole du Pitch ; Valentina Pancaldi, PLAY International Kosovo ; Armelle Daam, directrice générale du CNDS ; Elisa Yavitch , Les Canaux ; David Blough, PLAY International ; Kevin Goldberg, Groupe SOS ; Axelle Roi, fundraiser indépendante ; Susan Tamondong, UN Women ; Jérémy Lachal, Bibliothèques sans Frontières ; Matt Ruuska, PLAY International.

 

Merci aux partenaires du programme d'incubation :

Co-financé par la Commission Européenne, la Mairie de Paris, l'INSEP

En collaboration avec Sport and DevMouvement UPSport & Citoyenneté

Le Playlab est soutenu par le CNDS

Une initiative de PLAY International et du Groupe SOS Solidarités