Aller au contenu principal

Lutte contre les violences

Grâce à différents supports de jeux sportifs, ce kit pédagogique permet aux enfants de 8 à 12 ans de découvrir les différentes formes de violence et les différents rôles que l'on peut jouer dans une situation de violence, ainsi que de comprendre que les effets de la violence peuvent être limités par de bonnes réactions.

File

Télécharger le kit

Thématique

Définitions et concepts

La violence correspond à l'utilisation de la force physique, verbale, ou psychologique pour dominer, contraindre, faire mal ou faire souffrir une autre personne.

Les microviolences, ce sont des actes d’agression qui ne sont jamais d’une grande brutalité apparente, à l'image des moqueries, et qui sont assez fréquentes et récurrentes entre enfants. Pourtant, plus il y en a, plus les effets sont les mêmes que tous les autres actes de violences : ce sont sont généralement une première étape avant l’apparition de formes de violence plus brutales.

Les effets de la violence sur les personnes qui en sont victimes peuvent être des conséquences physiques ou psychologiques. Ces effets peuvent être temporaires ou définitifs selon le degré de gravité. Enfin, ils peuvent être visibles (ex. : une blessure) ou pas (ex. : stress, manque de confiance en soi).

Il est question de harcèlement lorsque l’on retrouve les trois éléments essentiels suivants 1) la violence (qu’elle soit physique, verbale ou psychologique) ; 2) la répétitivité (fréquence des agressions) ; 3) lisolement de la victime (toujours contre le même enfant ou le même groupe) d’enfants.

Un témoin est une personne qui a vu ou entendu quelque chose. Un témoin d’un acte de violence peut être « passif » s’il reste à distance de l’acte (sans intervenir), ou « actif » s’il essaye de protéger la victime, en faisant cesser l’agression ou en allant en parler à une personne de confiance.

Image
ext-kit LCV-défPic

Lutte contre les violences

Enjeux liés à la thématique

Les actes de violence (qu'ils soient physiques, verbaux ou psychologiques), font malheureusement partie de la vie des enfants, qui peuvent être amenés à se retrouver dans les différents rôles : victimes, agresseurs ou témoins. Un même enfant peut d'ailleurs endosser tour à tour les trois rôles selon les situations de son quotidien.

 

Il est important de faire comprendre aux enfants qu'il est possible de limiter les conséquences négatives d'une situation de violence si les personnes qui en sont témoins adoptent des comportements dits "actifs", par exemple en tentant d'intervenir pour défendre et protéger la victime et faire cesser les violences, ou en faisant appel à une personne de confiance.

 

L'autre principal enjeu pédagogique de ce kit est de faire prendre conscience aux enfants des dangers représentés par les microviolences. En leur apprenant à identifier et à ne pas tolérer cette forme de violence, les enfants seront en mesure d'éviter le principale risque qu'elle représente : celui de laisser ces microviolences s'installer, perdurer et s'intensifier jusqu'à ce que cela débouche sur des actes aux conséquences directes plus graves.

Pour agir contre la banalisation d'un climat de violence au sein des groupes d'enfants, les professionnels de l'éducation et de la jeunesse ont un rôle clé, notamment pour :

1) prévenir les comportements violents, en valorisant l'entraide et la solidarité, en encourageant l'empathie et les comportements actifs ;

2) réagir face aux actes, en repérant, en écoutant et en aidant les victimes et en favorisant la prise de conscience chez les agresseurs.

 

Si l'impact négatif d'un climat scolaire violent sur les difficultés des enfants à l'école n'est plus à démontrer, la prise en considération de l'environnement social et familial sur les troubles psychologiques et émotionnels des enfants est délicate et moins fréquente.

 

Le sujet de la violence chez les enfants est donc un sujet complexe pour la communauté éducative, avec des sensibilités, des formes et des intensités variées, ainsi que des évolutions liées à notre société comme l'émergence récente des "cyberviolences".

 

Aborder

le sujet avec les enfants

La thématique de la lutte contre les violences peut être sensible à plusieurs égards. Elle touche directement le quotidien des enfants et peut parfois faire émerger des situations vécues difficilement. Pour les encadrants, il s'agit donc de transmettre plusieurs éléments avant et pendant les séances mises en place.

Pour aborder un tel sujet avec des enfants, il est recommandé aux animateurs d'essayer autant que possible de garantir leur sécurité affective et de s'appuyer sur leur vécu, tout en prenant soin de bien définir les termes sensibles utilisés et de leur rappeler que la loi existe et les protège contre toute forme de violence.

Image
ext-kit LCV-AborderPic

Séances

Présentation des séances

Image
ext-kit LCV-Pic_FT
Fiche thématique - Lutte contre les violences

La fiche thématique "Lutte contre les violences" présente le contexte, les enjeux et les notions clés liés à la thématique.

0 commentaire
1
Image
ext-kit LCV-Pic_Seance1
Le chat de la violence

Jeu traditionnel permettant aux enfants de définir la violence et d'en identifier les différentes formes.

0 commentaire
2
Image
ext-kit LCV-Pic_Seance2
Jeu de rôles

Jeu collectif pour permettre aux enfants de comprendre qu'il y a plusieurs rôles dans une situation de violence.

0 commentaire
3
Image
ext-kit LCV-Pic_Seance3
Non aux microviolences

Jeu collectif permettant d'apprendre aux enfants à identifier les microviolences du quotidien afin de les éviter, de les réduire et de ne pas les entretenir.

0 commentaire
4
Image
ext-kit LCV-Pic_Seance4
Les effets de la violence

Jeu collectif permettant d'apprendre aux enfants à identifier les effets des violences pour les personnes qui en sont victimes.

0 commentaire
5
Image
ext-kit LCV-Pic_Seance5
Libère ta parole

Jeu collectif pour que les enfants découvrent les réactions qui permettent de limiter les effets de la violence.

0 commentaire
6

Télécharger le kit

Ressources

Pour aller plus loin

Pour les adultes

"La violence : un visage familier"

Consulter le rapport de l'UNICEF (2017)

"Quel genre de vie ?"

Consulter la consultation nationale lancée par l'UNICEF France (2018)

"Enfance et violence : la part des institutions publiques"

Consulter le rapport du Défenseur des Droits (2019)

"La prévention de la violence entre les mineurs adolescents au sein des établissements d'accueil"

Consulter les recommandations par l'ANESM (2018)

"La violence chez les jeunes"

Voir la page sur le site de l'OMS

 

 

 

 

Pour les enfants

Prix "Non au harcèlement" 2016, Cycle 3 scolaire

Voir la vidéo

Prix "Non au harcèlement" 2017, 6ème-5ème

Voir la vidéo

"10 conseils contre le harcèlement"

Voir le document

Numéros d'urgence :

Enfance en danger : n° 119

Non au harcèlement : n°3020

Jeunes Violence Écoute : n° vert 0 800 2020 223